Revue de presse

Publié le

Revue de Presse sur les événements touchant l'ENS :

    On nous a signalé : un entrefilet dans Libération (du 15 novembre), un article plus conséquent dans Le Canard Enchaîné du 15 novembre également (p. 2), une séquence de quelques minutes avec reportage, dans le journal de la mi-journée (12h30) de France Culture, qu'on peut écouter sur le net, sur le site de France-Culture (dans la rubrique Programmes à la date du 15 novembre).   
    Enfin, une dépêche de l'AFP :

La directrice de Normale Sup vivement contestée (AFP 15.11.06 | 17h34) :

    Dix directeurs de départements et bibliothèques littéraires de l'Ecole normale supérieure (ENS) ont annoncé mercredi qu'ils démissionnaient pour protester contre les méthodes de la directrice ...

Publié dans Informations

Commenter cet article

16/11/2006 16:56

"Démissions à Normale-Sup Ulm pour protester contre la directrice" LE MONDE,16.11.06

Les dix directeurs de départements et bibliothèques de sciences humaines de l'Ecole normale supérieure (ENS) de la rue d'Ulm, à Paris, ont annoncé, mercredi 15 novembre, qu'ils démissionnaient pour protester contre les méthodes de la directrice de l'école, Monique Canto-Sperber. Philosophe, intellectuelle favorable à une réconciliation de l'idée socialiste avec le libéralisme, celle-ci avait été nommée à la tête de l'établissement en novembre 2005 par Jacques Chirac, malgré un avis défavorable de la commission chargée de se prononcer sur les candidatures...

La suite à l'adresse suivante :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-835155,0.html


article de Luc Cédelle, LE MONDE,16.11.06

16/11/2006 13:38

http://www.lemonde.fr/web/depeches/texte/0,14-0,39-28826680,0.html

pour ceux qui ne sont pas abonnés au monde.

Votre nom 16/11/2006 11:07



Mention de l'affaire dans Les Echos aussi
http://www.lesechos.fr/info/france/300115539.htm
Monique Canto-Sperber, nommée il y a un an par Jacques Chirac, est critiquée pour son autoritarisme

Dix directeurs de départements et bibliothèques littéraires de l'Ecole normale supérieure (ENS) ont annoncé mercredi qu'ils démissionnaient pour protester contre les méthodes de la directrice, Monique Canto-Sperber, dont l'élection il y a un an avait déjà été contestée.

"Il s'agit d'une décision grave et tout à fait inédite des enseignants-chercheurs responsables de toutes les unités de formation et de recherche qui composent la partie Lettres de l'ENS", ont assuré les directeurs dans un communiqué.

Ils reprochent à la directrice, dont la nomination par Jacques Chirac il y a un an, contre l'avis de la commission chargée de formuler un avis au président, avait déjà été vivement contestée, de "multiplier les initiatives et décisions personnelles (...) sans concertation préalable et souvent sans connaissance approfondie des dossiers".

"Nous avons quelques difficultés en interne mais, pour nous, il n'y a pas de problème", a déclaré mercredi à l'AFP la direction de l'ENS.

Les directeurs de département ont reçu le soutien des enseignants de l'ENS, qui doivent se réunir en assemblée générale vendredi, et des élèves dont le tract est intitulé: "régner à l'ENS, c'est possible".

"Nous sommes arrivés à un point de non retour dans la confiance, nous traversons une crise morale profonde", a expliqué à l'AFP un des directeurs, en parlant d'"autoritarisme" et d'"interventionnisme intempestif" qui, selon lui, "discrédite l'Ecole à l'extérieur".

Il a cité l'augmentation des frais d'inscription aux bibliothèques, contre l'avis des intéressés qui instruisaient le dossier depuis des mois, les tentatives de pression sur la commission chargée de recruter les nouveaux enseignants, ou encore la tentative de "torpillage" de la réforme des concours d'entrée à Normale Sup par "impréparation du dossier".
(Avec AFP)