Message de l'ADENS (Association de défense de l'ENS)

Publié le

    Le Conseil d’administration de l’ENS, réuni le 15 décembre, a annulé le vote du CA précédent instaurant des frais de bibliothèques particulièrement élevés pour les lecteurs. C’est un recul important de la direction, dû à la mobilisation exceptionnelle des lecteurs (1700 signatures contre la taxe, nombreuses protestations écrites et orales…) et des personnels (assemblées générales, délégations auprès de la direction, grève le 14 décembre…).

    Cependant, les problèmes financiers des bibliothèques ne sont nullement réglés : au contraire, l’insuffisance du budget est extrêmement préoccupante, le manque de personnels rend les conditions de travail de plus en plus pénibles et menace la qualité des services. Dans ces conditions, certains ne cachent pas leur volonté de réinstaurer une taxe, tout en affirmant qu’elle serait d’un montant moins élevé que celle initialement prévue. D’ores et déjà, une réduction des horaires d’une heure chaque jour (fermeture à 17 heures au lieu de 18 heures) a été décidée, qui est une autre façon de léser l’intérêt des lecteurs.

    C’est pourquoi nous devons poursuivre la mobilisation.

    Comment obtenir l’augmentation du budget des bibliothèques à hauteur des besoins, leur ouverture aux horaires habituels et l’embauche des personnels nécessaires à leur bon fonctionnement ? Nous proposons aux élèves, archicubes et lecteurs autorisés d’ouvrir la discussion pour parvenir, après consultation et débat les plus larges, à une prise de position majoritaire, en relation avec les revendications des personnels.

    Dans ce but, une première ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, ouverte à tous les lecteurs, aura lieu

SAMEDI 13 JANVIER 2007 à 12 h 30 à l’École

(salle à préciser, rendez-vous devant la bibliothèque)

Publié dans Informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article